Avatar de l’utilisateur
Major
Major
Message(s) : 2488
Inscrit le : Sam 24 Jan 2015 09:47
Localisation : 42
A remercié: 283 fois
Remercié: 1487 fois
MessagePublié: Mar 24 Déc 2019 16:39
MIDDLE EAST @ WAR N°19
1973 : THE FIRST NUCLEAR WAR
Crucial air battles of the october 1973 Arab-Israeli war

Image

1973 : The first nuclear war figure parmi les derniers titres publiés par Helion dans la collection @War, branche Middle East. Ce fascicule au format habituel A4 couverture souple pour la collection compte 80 pages ou le texte dense fait néanmoins la part belle aux photos, cartes et diagrammes en tout genre. On y trouve également un encart de 8 pages couleurs réservées principalement aux profils, qui vont ici du ZIL-135 au F-4E Phantom, en passant par divers types de MiG-21 et de Mirage 5D...Libyens !

Image

Le titre et la couverture sont accrocheurs : Guerre nucléaire en 1973 ? Et en y regardant de plus près, le profil de Phantom présente sous son ventre ce qui ressemble à s'y méprendre à une AN22, élément clé de la Dissuasion que l'on pouvait trouver accrochée sous nos Mirage IV dans les années 70 !!!
Q'en est-il exactement?

Image

Le récit tourne en fait autour de la question de la justification des nombreux raids Israéliens dans la première moitié de la guerre sur les bases aériennes Égyptiennes situées dans le delta du Nil, principalement Tanta et El Mansourah qui possédaient à l'époque une particularité de taille chacune. La première abritait en effet depuis avril 1973 le 69ème escadron, équipé de... Mirage 5D du contrat Libyen (dont les pilotes Égyptiens avaient été entraînés en France sous passeport Libyen), tandis que la seconde constituait la base arrière de la 65ème brigade de missile, avec ses R-17E/SS-1c Scud B (Type exact non confirmé à ce jour). L'explication de ces raids se trouve ainsi selon les auteurs certainement liée à cette dernière particularité.

Avec leurs pendant Israéliens, les MD.620 Jéricho (associé à une composante aérienne dotée de F-4E spéciaux), ces missiles justifient également le choix du titre, l'option nucléaire ayant été envisagée ou crainte, voire les deux, de part et d'autre à différents moments.

Le récit débute donc avec l'arrivée du nucléaire au Proche-Orient via la construction de la centrale de Dimona, dans le desert du Negev vers la fin des années 50, suivi par l'acquisition des missiles Jéricho, avec un peu plus à la marge la contribution du F-4E Phantom II.

Les auteurs s'attachent ensuite à peaufiner le décor, tant d'un point de vue historique que d'un point de vue technique, en ciblant chacune des deux parties : Guerre d'attrition, implication dans le contrat des Mirage Libyens, arrivée des FROG et autres SCUD en Egypte, commandement de la défense aérienne Egyptien, comparatif très détaillé du F-4E et du MiG-21 (toute versions), et par extension de leurs missiles IR, doctrine, etc...

La part du lion va ensuite au récit des combats, donc principalement (on l'aura compris) les raids Israéliens, mais aussi le déploiement des brigades de missiles de l'armée Égyptienne, et les missions des mirage du 69ème escadron. La facette politique n'est pas oubliée non plus, tant du côté Israélien que de l’Égyptien, sans omettre la partie jouée par leurs « allié » respectifs, les USA et l'URSS.

Image


La guerre de 73 ne constitue pas un sujet spécialement méconnu, surtout lorsque l'on fait une comparaison basique avec d'autres titre des collections sœurs (Qui à entendu parler de la guerre du Chaco et du Nomonhan?), mais les auteurs nous le font ici redécouvrir sous un prisme différents de l'habituelle vision Israélienne (Pour rappel, les livres d'auteurs Israéliens sont assujettis à la censure militaire...), sans pour autant tomber dans l'excès inverse. Plusieurs légendes sont ainsi mises à mal, comme par exemple à travers le comparatif MiG-21/Phantom II, et le lecteur averti se trouvera face à un récit plutôt rafraîchissant faisant souvent appel aux témoignages de plusieurs pilotes Égyptiens, tel Mamduh Moneib, qui s'éjecte peu après le décollage sous les bombes Israéliennes le 7 octobre (son MiG-21F-13 ayant été soufflé par l'une d'elle), pour redécoller 5mn plus tard à bord d'un autre avion !

Image

Pour terminer, s'il fallait un bémol, il se trouverait au niveau des photos, dont la qualité fait vraiment défaut pour une petite partie. On comprendra toutefois qu'elles ne sont pas légions, et que l’Intérêt puisse primer sur la qualité.

Image

Recommandé aux inconditionnels des guerres des Proche et Moyen-Orient.
Avatar de l’utilisateur
Caporal chef
Caporal chef
Message(s) : 318
Inscrit le : Sam 29 Août 2015 11:54
Médailles: 1
Membres association (1)
A remercié: 36 fois
Remercié: 130 fois
MessagePublié: Sam 28 Déc 2019 21:45
Salut Antoine
Merci pour cette revue de grande qualité. :good2: :good2:
Je vais être obliger de l'acheter maintenant. :mrgreen:
A+ steph
Avatar de l’utilisateur
Capitaine
Capitaine
Message(s) : 7424
Inscrit le : Jeu 15 Jan 2015 19:29
Médailles: 5
OR Group Build (2) DEFI Gagnant (2) Membres association (1)
A remercié: 5345 fois
Remercié: 5213 fois
MessagePublié: Sam 28 Déc 2019 22:46
Sympa comme tout mais pourquoi ce titre? :quest: :quest: :quest:
A+
Gilles(Lostiznaos)

On dira ce qu'on voudra, il faut admettre que l'histoire des blindés s'arrête à la fin des années 30...
Avatar de l’utilisateur
Major
Major
Message(s) : 2488
Inscrit le : Sam 24 Jan 2015 09:47
Localisation : 42
A remercié: 283 fois
Remercié: 1487 fois
MessagePublié: Dim 29 Déc 2019 14:07
Choix des auteurs, mais je t'avoue m'être posé aussi la question.

Ceci dit, ça ne gâche pas la qualité générale.

Et... je tenterais bien un Phantom avec une AN...
A scratcher, vu que je ne sais pas si on en trouve en after.

Edit: Si, chez MADS!!!

Adjudant
Adjudant
Message(s) : 1495
Inscrit le : Jeu 15 Jan 2015 21:16
A remercié: 105 fois
Remercié: 464 fois
MessagePublié: Dim 29 Déc 2019 15:51
il y a une legende (???) tenace qui explique l'arret de l'avancée syrienne pendant quelques jours au ras du plateau du Golan (et qui a permit aux israeliens de recupere des troupes du sinai et de redresser la situation) par la menace des israeliens d'envoyer une nucléo sur Damas ; lu dans des livres assez sérieux et cité de mémoire...evidemment la a froid je ne me souviens plus de quel livre il s'agit !
on a l'impression que ce conflit est sous parapluie atomique, comme une menace diffuse....
quant a la censure des auteurs israeliens comment la differencier de la propagande ??? meme involontaire. :hello:
On dira ce qu'on voudra, mais il faut bien admettre que mis à part le T 55, les chars........
Avatar de l’utilisateur
Sergent chef
Sergent chef
Message(s) : 866
Inscrit le : Mer 14 Nov 2018 19:53
Localisation : Près de Bordeaux
Médailles: 1
Membres association (1)
A remercié: 128 fois
Remercié: 380 fois
MessagePublié: Mer 01 Jan 2020 15:33
Également ouï dire que les Israéliens envisageaient de l'utiliser contre l’Égypte si l'avancée dans le Sinaï n'était pas contenue...
Le fait est qu'il n'y avait plus de réserves et pas de 2ème ligne de défense.
Российский танк, немецкая танковая дробилка
Rossiyskiy tank, nemetskaya tankovaya drobilka
Avatar de l’utilisateur
Capitaine
Capitaine
Message(s) : 7424
Inscrit le : Jeu 15 Jan 2015 19:29
Médailles: 5
OR Group Build (2) DEFI Gagnant (2) Membres association (1)
A remercié: 5345 fois
Remercié: 5213 fois
MessagePublié: Mer 01 Jan 2020 22:11
Oui, j'ai entendu cela aussi,mais jamais vraiment comme quelque chose de sérieux.
Il était clairement dans l'intérêt d'Israël de dramatiser les enjeux de cette guerre dont rien n'indique qu'elle avait pour but de détruire l'état Hébreux.
Dernière édition par Lostiznaos le Jeu 02 Jan 2020 11:16, édité 1 fois.
A+
Gilles(Lostiznaos)

On dira ce qu'on voudra, il faut admettre que l'histoire des blindés s'arrête à la fin des années 30...
Avatar de l’utilisateur
Major
Major
Message(s) : 2488
Inscrit le : Sam 24 Jan 2015 09:47
Localisation : 42
A remercié: 283 fois
Remercié: 1487 fois
MessagePublié: Jeu 02 Jan 2020 08:40
Tout à fait.
Mais l'option était envisageable à l'époque, et la CIA s'est d'ailleurs emmêlée les pinceaux à ce sujet.
Même aujourd'hui, ce n'est pas évident d'y voir clair, les protagonistes de l'époque étant plutôt des pays fermés aujourd'hui du point de vue de l'accès aux archives. La censure est encore de mise en Israël, et il n'y a guère que la déclassification de papiers relatifs au sujet dans les services des deux superpuissances de l'epoque qui puisse aider.

Adjudant
Adjudant
Message(s) : 1495
Inscrit le : Jeu 15 Jan 2015 21:16
A remercié: 105 fois
Remercié: 464 fois
MessagePublié: Jeu 02 Jan 2020 22:19
d'apres razoux et d'autres auteurs il etait tres clair que les objectifs egyptien etaient la reconquette d'une partie du sinai jusqu'a la limite de leur couverture anti aerienne puis de se poser, tenir et attendre les negociations ; du coté syrien, il est clair aussi que seul le golan les interessait ; ces gens la quand meme savait que descendre sur israel a partir du golan ou foncer a travers le sinai ne serait pas vraiment bien percu par les usa....c'etait quoique le israeliens disent, une guerre a objectifs limités, une guerre presque politique.
au debut tout a bien marché sauf que les pertes syriennes etant trop elevés ces derniers ont demandé aux egyptiens un effort supplementaire, a savoir avancer un peu dans le desert pour fixer des troupes de l idf qui du coup n'iraient pas sur le golan...les egyptiens ont ete obligé d'honorer leur parole et ont repris leur avancée....hors couverture anti aerienne ; on a vu le resultat.
On dira ce qu'on voudra, mais il faut bien admettre que mis à part le T 55, les chars........

Retour vers Revue de presse

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce sujet: Aucun utilisateur inscrit et 1 invité